Design d’intérieur : Philippe Starck, une légende !

Design d’intérieur : Philippe Starck, une légende !

Philippe Starck a réussi la prouesse de rendre son nom synonyme du design d’intérieur, du confort, de la perfection du dessin. Certes, il n’a pas inventé les chaussurres Tamaris mais le talent de ce Français de naissance est unanimement reconnu dans le monde entier dans plusieurs aspects du design dont celui consacré à l’intérieur.

[IMAGE=cOuCD4eficNH.jpg]

Naissance physique et premiers pas dans les arts

[IMAGE=dBbEMBe3a1WI.jpg]

Philippe Starck voit le jour dans la capitale française en 1949. Il naît dans une famille qui est fort active dans le domaine qui deviendra son métier : le design. En effet, son père est en fait dans le design aéronautique.

Le designer Philippe Starck se forme. Il fait son cycle secondaire à Sainte-Croix, un établissement scolaire situé à Neuilly dans un des quartiers bourgeois de la proche banlieue parisienne. L’étape suivante, il suit une formation en architecture d’intérieur à l’école Camondo.

Le jeune designeur prouve rapidement qu’il possède des capacités précieuses. En 1969, Starck crée une maison gonflable. Idée révolutionnaire pour l’époque. Cette prouesse séduit de nombreuses personnes dont Pierre Cardin. Le styliste offre à Starck un de ses premiers emplois dans sa prestigieuse maison pour créer une gamme de meubles.

Le jeune Philippe entre par la grande porte dans l’univers du design et dans celui du cercle des Parisiens dont les noms sont souvent cités par les médias. Le designer se fait remarquer quelques années plus tard en donnant un aspect nouveau et surprenant aux Bains-Douches. Après cette prouesse, ce sont les citoyens des États-Unis qui remarquent l’artiste français.

Une des œuvres majeures

Starck relooke le célèbre café Costes. Sa performance marquera un tournant dans l’œuvre du designer. Le café Costes sis à un jet de pierre des Halles de la ville lumière. La plupart des magazines traitant de l’architecture d’intérieur parleront abondamment de ce projet.

Du coup, à tout juste 35 ans, Philippe Starck acquiert de façon définitive et incontestable le statut de star dans le domaine du design d’intérieur. Starck ne trouve pas intéressants les débats classiques qui passionnent les architectes d’intérieur. Ce qui intéresse le jeune homme, c’est de créer des œuvres majeures, de marquer les esprits. Starck choisit d’être consensuel, de rassembler les différentes sensibilités au lieu de choquer. Le style Starck se démarque ainsi de celui d’autres illustres architectes d’intérieur tels que E. Sottsass et G. Pesce.

En 1982, Starck reçoit une mission qui semble être la consécration de son talent. C’est à lui que revient la responsabilité de meubler la résidence privée du chef de l’État français dans le palais de l’Élysée.

Les prix récompensant son travail pleuvent en France et à l’étranger. Starck aménage des bâtiments à usage professionnel à Tokyo pendant l’année 1987. Il donne du style à un hôtel à New York en 1988. Le designer lance la tendance “art social”. Objectif : permettre au consommateur ayant un niveau de revenus moyen de pouvoir acquérir des créations pour décorer son intérieur. Son travail est exposé au Centre Georges-Pompidou de Paris en 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *